KIRIN

Kirin (Furry Road War Rig), Tamaskan G1, Décembre 2021

IDENTITÉ
• Nom : Kirin (née Furry Road War Rig)
• Date de naissance : 11 Mars 2020
• Taille / Poids : 70cm / 32kg
• Statut : Tamaskan G1 (reproductrice potentielle)
• Plus de photos de Kirin
• Portées : prévue pour 2022 !

SANTÉ
• Dysplasie des hanches (HD) :
cotation OFA Good
• Dysplasie des coudes (ED) : Indemne (0/0) cotation OFA
• Tests occulaires ECVO (eyes) : en cours
• Myélopathie dégénérative (DM) : Sain non porteur (+/+)
• Sensibilité médicamenteuse (MDR1) : Sain non porteur (+/+)
• Profils ADN :  EMBARK

PHYSIQUE
• Points forts :
yeux clairs en amande, oreilles moyennes bien placées, tête triangulaire, longues pattes, corps athlétique.
• Points à prendre en considération :
queue portée un peu haute et légèrement en sabre en mouvement, stop modérément marqué, babines un peu épaisses.

Kirin (Furry Road War Rig), Tamaskan G1, Janvier 2021

TEMPÉRAMENT

Kirin, Novembre 2020
Kirin, Mai 2021

Kirin est une chienne plutôt facile à vivre au quotidien. Calme, sûre d’elle et toujours de bonne humeur, rien ne lui fait peur !
Elle a une grande confiance dans l’humain et cherche volontiers son contact, même de la part d’inconnus. Elle est douce et attentive avec les enfants même en bas âge. Son principale « défaut » reste qu’elle ne peut s’empêcher de vouloir faire des bisous à tout le monde ! Pour autant, ce n’est pas une chienne « pot-de-colle » : une fois les caresses données, elle peut aller s’allonger tranquillement près de vous ou dans son coin en attendant sagement qu’on la sollicite en temps voulu.
C’est une chienne très intelligente qui apprend rapidement avec un joli désir de faire plaisir (will to please) pour un chien-loup. Néanmoins, comme la plupart des Tamaskan, elle répondra à nos demandes tant qu’elle y trouve un intérêt personnel (une friandise, une caresse) ou qu’elle juge censé notre demande à son égard (rentrer parce qu’il pleut par exemple).

L’instinct de prédation est très présent chez Kirin. Pour cette raison, nous ne pouvons pas la laisser en liberté (sans laisse/longe) dans les lieux non clos avec peu de visibilité car il suffit qu’elle soit sur la piste d’un animal pour qu’elle ne soit plus capable de nous entendre et de revenir vers nous quand nous la rappelons. Toutefois, si nous sommes suffisamment réactif pour la rappeler à l’ordre avant qu’elle ne se lance sur la piste d’un animal, elle est capable de rapidement « décrocher » et revenir à sa promenade avec nous.
Nous sommes toujours très vigilants en présence de petits animaux. Néanmoins, elle s’entend bien avec les chats qu’elle connait (en intérieur comme en extérieur) bien que nous gardions toujours un œil sur les interactions pour éviter tout risque d’accident.

Avec un tempérament très affirmé, Kirin est une chienne qui communique très bien, elle n’est pas dans l’affrontement ni dans le conflit direct avec les autres chiens… pour peu que ces derniers soient aussi très clairs dans leur communication. Dans le cas contraire, Kirin peut se montrer dure avec les chiens inconnus, surtout s’ils présente une attitude ambiguë (peureux, sur la défensive…).
Nous attribuons ce comportement par un manque de notre part concernant sa sociabilisation chiot et jeune adulte (nourrisson + déménagement + changement d’activité professionnelle n’étant pas le combo idéal pour offrir le temps nécessaire et indispensable à une sociabilisation complète et diversifiée). Par notre mode de vie (peu de rencontre avec des chiens inconnus), ce comportement ne nous gêne pas dans notre quotidien. C’est néanmoins un trait que nous chercherons à atténuer par le travail en positif à l’avenir.

Kirin (Furry Road War Rig), Tamaskan G1, Février 2021

Calme en intérieur, Kirin peut rester plusieurs jours sans dépense physique particulière. Elle ne souffre pas d’anxiété de séparation mais n’aime pas (par manque d’habitude notamment) rester seule (elle hurle pour appeler pendant quelques minutes avant de se calmer et de « prendre son mal en patience »). Ainsi, elle peut très bien être promenée sans Minuit comme rester de longues heures seulement en sa compagnie sans surveillance humaine ; pendant ses périodes de chaleur elle peut rester une à deux semaines séparée physiquement de lui sans incidence sur son comportement habituel. En notre absence, les jouets/cornes à mâcher suffisent à éviter les désagréments destructifs.
Kirin reste une chienne sportive qui aime travailler dans son harnais en canicross, elle est généreuse dans l’effort avec une belle traction continue. Elle peut parcourir plusieurs kilomètres sur plusieurs heures avec une belle écoute dans le travail.

Plus de photos sur son compte Instagram :