Caractère

Kirin (Furry Road War Rig), Tamaskan G1, Mai 2021

Texte extrait du site officiel du Club Français du Tamaskan.

SOCIAL
Le Tamaskan est un chien amical est sociable. Il aime être impliqué autant que possible dans la vie familiale. La plupart de ces chiens sont très affectueux et proches de leur maître.
Le Tamaskan est raisonnablement ouvert aux étrangers, même s’il garde une réserve et que certains peuvent être réticents au contact. Un comportement dénotant une grande timidité (comme c’est parfois le cas chez les chien-loups de Saarloos) n’est pas souhaité.
Le Tamaskan ne doit pas être nerveux en présence de personnes inconnue.
Le Tamaskan n’est pas une race adaptée à la garde, certains d’entre eux n’aboient même pas !

En ce qui concerne les relations avec les autres chiens, la race est généralement très facile. Les Tamaskan aiment entrer en contact avec les autres chiens et évitent les conflits. Ils préfèrent avoir un compagnon chien dans leur famille. En effet, de part, leur généalogie, ils restent des chiens tout à fait adaptés à la vie en meute.
Les mâles adultes non castrés peuvent parfois avoir une attitude dominante envers les autres mâles. Mais cette attitude est plus l’exception que la règle.

Le Tamaskan s’entend bien avec les autres animaux de la famille pour autant qu’ils soient bien socialisés dès leur plus jeune âge. Les chats et les lapins, par exemple, peuvent tout à fait être tolérés, et dans certains cas ils peuvent être copains et dormir ensemble.
Le Tamaskan a un fort instinct de chasse, il est donc important de lui inculquer les bonnes attitudes à avoir envers les petits animaux alors qu’il est encore tout jeune.
En ce qui concerne les animaux rencontrés en dehors du cercle familial, la prudence est nécessaire. Il est tout à fait possible qu’un Tamaskan tente d’attraper un petit animal qui croiserait sa route à l’extérieur. C’est pourquoi nous conseillons de tenir le Tamaskan en laisse dans les endroits où il est possible de rencontrer des animaux sauvages.
Il faut cependant noter que le Tamaskan est généralement très proche de son maître et de sa famille/meute. Il souhaitera donc généralement rester en contact visuel avec son maître. De fait, contrairement à la plupart des nordiques, il est tout à fait possible de se promener sans laisse avec un Tamaskan une fois l’apprentissage du rappel terminé.

VOITURE
Certains Tamaskan sont malades en voiture durant leur jeune âge… et parfois toute leur vie.
Si la perspective d’avoir votre voiture inondée par des litres de bave vous déplaît, n’adoptez pas un Tamaskan !!

JARDIN
S’il est bienvenu d’avoir un jardin clôturé dans lequel votre Tamaskan pourra s’ébattre librement et en sécurité, il est bon de noter que la réalisation de cratères multiples, le dé-racinage des jeunes pousses, et la cueillettes anticipées des fleurs, sont des activités très appréciées des Tamaskan…. Ainsi ils ne feront pas bon ménage avec les jardins à la française, les massifs fleuris et les pelouses anglaises…

ANXIÉTÉ DE SÉPARATION
S’il y a bien une chose que la majorité des Tamaskan supporte mal, c’est de rester seul. L’apprentissage de la solitude doit se faire dès le plus jeune âge, de façon très progressive (d’abord cinq minutes par jour, puis dix…) jusqu’à ce que le chien ne montre plus de signe d’anxiété.
Pour autant, il est conseillé, au moins durant les premiers temps, d’être présent près de son chiot de façon à permettre la construction d’un lien solide entre lui et son maître, mais également d’être en mesure de lui apprendre calmement et patiemment quelles sont les règles de sa nouvelle maisonnée.
Pour ces raisons, le Tamaskan ne conviendra pas à des familles dont les deux parents travaillent et sont absents de 8h à 18h, 5 jours sur 7.

EXERCICE ET SPORT
Le Tamaskan est un chien actif qui aime faire des choses avec son maître. Il faut prévoir au moins une heure de marche pour que le chien puisse aller courir et jouer, ainsi que plusieurs autres petites promenades par jour (avec son humain, il n’est pas ici question de se débarrasser du chien dans son jardin et de ne plus s’en occuper…)
Les Tamaskan adultes peuvent facilement marcher plusieurs heures par jour. Pour autant, ils sont tout à fait capables de rester très calme à l’intérieur.
La race est adaptée pour différentes activités canines. Leur héritage les prédispose au traîneau, même s’ils ne sont pas forcément aussi bon que les « vrais » chiens de traîneau.
Les Tamaskan montrent des prédispositions pour les activités d’endurance (cani VTT, cani rando…)
Il existe, dans le monde, au moins un Tamaskan qui fait de la recherche et secours, un chien visiteur, et plusieurs ayant passé leur brevet d’obéissance…
Certains chiens pratiquent également l’agility.
Le Tamaskan est un chien qui aime travailler mais il a besoin d’un maître qui saura l’encourager et trouver comment le motiver.
Ce sont des chiens intelligents qui aiment apprendre de nouvelles choses. Mais cette intelligence est à double tranchant, ces chiens pouvant rapidement s’ennuyer s’ils ne sont pas suffisamment sollicités.

UNE RACE EN CONSTRUCTION
Le Tamaskan est une race qui en est encore à ses balbutiements. Comme vous pourrez le constater, le type n’est pas encore fixé ni au niveau de l’apparence, ni du tempérament. Il est donc important de savoir que le standard de la race actuelle est en cours d’élaboration et que les chiens actuels n’y répondent pas tous.
Certaines lignées ont plus d’énergie ou d’instinct de chasse que d’autres… Certaines lignées produisent des chiens plus réservées envers les gens qui nécessitent un travail de socialisation plus important… Ainsi de suite.
Si vous êtes à la recherche d’un chiot, il est préférable de spécifier exactement ce que vous attendez de votre chien, ainsi votre éleveur pourra vous renseigner sur les meilleures combinaisons/lignées au regard de vos attentes.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de plusieurs éleveurs !